Chargement

Tony Amorelli

Tony Amorelli

30 janvier 2017

02 Turritopsis nutricula

Maurice Lamier… Ce nom je l’avais déjà vu ou entendu quelque part… En continuant l’organisation de la malle, je suis retombé sur une coupure de presse que j’avais déjà survolée.

(…)Maurice Lamier, chirurgien de 33 ans est devenu une célébrité dans le monde des célébrités. Depuis quelques semaines, de nombreuses actrices viennent le voir pour qu’il leur fournisse son élixir de jeunesse : une crème dont l’ingrédient principal serait de la méduse ! Il avait mis au point ce remède pour soigner les brûlures et améliorer la cicatrisation de certaines plaies. Ce remède miracle aurait le pouvoir de rajeunir la peau(…)

Au dos de la découpe, quelques indices m’ont permis de dater l’article : « Jeux olympiques de Berlin (…) Jesse Owens remporte 4 médailles d’or ». En quelques clics, j’ai rapidement fait le lien avec l’année 1936. (Par contre rien au sujet de ce Maurice).

Il serait donc mort à plus de 110 ans. Soit il avait effectivement fait des découvertes révolutionnaires qu’il avait expérimentées lui même soit il avait eu de la chance.

Un matin, je suis allé faire un tour près de sa maison, là où j’avais trouvé la fameuse malle quelques semaines auparavant. Il y avait eu pas mal de changements. La façade en pierres avait été remplacée par de larges baies vitrées et l’intérieur avait été complètement rénové : plus aucune séparation, une centaine de mètres carrés blanc laqué du carrelage au plafond tendu. En plein milieu, trônait un large comptoir… Une vieille dame m’a accosté, visiblement elle avait envie de parler. C’était la voisine, elle allait peut être m’en apprendre plus sur l’ancien occupant.

Elle avait fait sa connaissance en 1972 en emménageant à côté de chez lui. Il était veuf et vivait seul. C’était quelqu’un de très discret et ne rentrait chez lui que pour dormir. Il y a quelques années, « il s’était mis avec une petite jeune ». Ils allaient et venaient toujours ensemble. La semaine précédente, elles les avait vus discuter avec les ouvriers qui terminaient les travaux. Depuis elle ne l’avait plus croisé, par contre, elle avait encore vu sa compagne qui vivait toujours au premier étage du bâtiment.

Lorsque je lui ai demandé si elle connaissait l’âge de Monsieur Lamier, elle n’a pas su me répondre, il ne vieillissait pas, il avait la cinquantaine depuis qu’elle le connaissait…

Maurice Lamier, Dorian Gray centenaire, était encore en vie, apparemment sa fille n’était pas sa fille, sa maison avait été complètement transformée et il y était encore venu la semaine avant.

Turritopsis nutricula : Méduse ayant la capacité de rajeunir.