Chargement

Tony Amorelli

Tony Amorelli

13 mars 2017

14 L’homme, une machine ?

Et si l’être humain pouvait se résumer à un agencement d’organes interconnectés et structurés dans une enveloppe que l’on pourrait améliorer, entretenir et réparer comme n’importe quelle machine ?

Qu’est-ce qui le distinguerait d’une autre machine ? La matière ? La conscience ?

Ne pourrait-on pas définir l’humain comme étant une machine organique autoprogrammée par ses apprentissages et ceux acquis au cours des générations qui l’ont précédée ?