Chargement

Tony Amorelli

Tony Amorelli

10 avril 2017

20 Et bon appétit bien sûr…

J’ai toujours été stupéfait par les gens qui d’un côté n’oseraient pas faire fonctionner leurs véhicules avec de l’essence bon marché de peur de réduire leur durée de vie et d’un autre, qui font leurs courses dans des enseignes low-cost…

La nourriture est le carburant de l’homme et tout le monde a fini par admettre que même si elle n’est pas la seule en cause, on mange beaucoup trop ou beaucoup trop peu et dans les deux cas, très mal, ce qui entretient un lien direct avec l’augmentation des maladies.

La population en croissance constante, les élevages intensifs et la volonté de produire toujours à moindre coût ne risquent pas d’améliorer la situation.

Des années de recherche ont abouti à différentes solutions. En Asie, certains nutritionnistes, en s’inspirant du mode d’alimentation du cochon d’Inde qui mange ses excréments pour récupérer des nutriments non digérés, se sont lancés dans la fabrication de hamburgers riches en protéines et pauvres en graisse à base d’excréments.

Même s’ils s’avèrent bien meilleurs au goût et pour la santé que la plupart des hamburgers classiques à base d’os broyés, de fibre de bois et autres ingrédients peu ragoûtants, et qu’en matière de recyclage de déchets, l’idée n’était pas mauvaise, ils n’ont pas rencontré le succès attendu.

Des diététiciens plus conventionnels ont mis au point une nourriture minimaliste qui regroupe l’ensemble des apports journaliers recommandés sous-forme de barres nutritionnelles comparables à de la nourriture pour astronautes, agrémentées d’exhausteurs de goût, qui donnent la sensation de manger le meilleur des plats. En adoptant ce mode d’alimentation « idéal », l’obésité et tout un tas d’autres problèmes de santé liés à l’alimentation pourraient être rapidement éradiqués.