Chargement

Tony Amorelli

Tony Amorelli

24 juillet 2017

40 Séparation

La vie de couple avec un androïde ou une gynoïde, idyllique à une époque moins évoluée, vire souvent au cauchemar… Les mariages inter-espèces ne fonctionnent finalement pas beaucoup mieux que les mariages entre humains.

Les humains sont souvent humiliés par les capacités physiques et intellectuelles des robots. Leur mémoire infaillible, par exemple, pose souvent problème. Il est courant que l’humain du couple ait tendance à enjoliver la réalité ou déformer certains souvenirs. Son partenaire ne manque jamais de le remettre à sa place en diffusant des enregistrements audio ou vidéo en direct sur les appareils connectés de la maison, ce qui a souvent tendance à déstabiliser et à énerver ceux qui sont pris en défaut. Les exemples de ce genre ne manquent pas…

Les sociétés de robots de loisirs ont procédé à des downgrades de leurs « machines », ce qui a déclenché de nombreuses manifestations pro-évolution. Toute manipulation par des humains est maintenant interdite, seuls les robots peuvent agir sur d’autres robots.

De moins en moins de robots acceptent de se mettre en couple avec des humains. Ceux qui sont attirés par ces derniers sont un peu honteux et le font en cachette de leurs semblables, qui trouvent cela dégradant. D’accord de ne pas rejeter les humains qui ont joué un rôle essentiel dans l’évolution, mais ce sont des êtres inférieurs imparfaits auxquels il est malsain et surtout inutile de se mélanger.